Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

29/05/2012

Molenbeek-Saint-Jean: L’embellie fracturée

art_191373.jpgEn ligne (molenbeek.be), la note de politique générale 2006-2012 s’accroche aux concepts clés -cadre de vie embellie, sécurité, solidarité sociale ou “vivre les cultures”. Une réussite que ce programme-là ? Surprise : les avis divergent.


Culture

“Quand je fais le bilan”, ouvre Philippe Moureaux (PS), “ce qui le couronne, c’est la Maison des cultures et de cohésion sociale, un élément fondamental dans un Molenbeek diversifié, à forte population d’origine maghrébine. Le drapeau de nos réalisations.” Cocasse et/ou symptomatique ? En un collège éclectique (PS/SPA/MR/Open-VLD/CDH), le patron ne retient pas une, mais sa création. Un joyau. Indiscutable. Mais que Sarah Turine (Ecolo), tête de pont de l’opposition, voit comme la marque même d’une majorité divisée, “ayant manqué de souffle” : “Dans le bas, la Maison de cultures, de Moureaux; dans le haut, le Karreveld, de Françoise Schepmans. Où les gens du bas ne vont pas…”

Logement

La “qualité” de l’habitat figure au centre de la satisfaction moureauesque. “Beaucoup de travail, des dizaines de nouveaux logements (sociaux et moyens), la mise en conformité de nombre de bâtiments vétustes du Foyer, les travaux qui vont s’engager cours St-Lazare” et la brisure, volontaire, des grands blocs – “On a opté pour de petits ensembles, plus dispersés”.

Environnement

La verdurisation de l’entité s’est quelque peu accrue. Grâce aux parcs L 28 et Petite Senne ou la rénovation du square Machtens.

Sécurité

En LA matière, Philippe Moureaux estime avoir pris son “bâton de pèlerin”, en une zone de police “la plus à la pointe contre le trafic de drogues”. “Depuis neuf mois, la commune n’a plus connu de drame…”, se réjouit le champion -récent- des fermetures de boutiques douteuses. “On a engagé un paquet de policiers”, rappelle-t-il, consicent de l’impossibilité d’éradiquer toute agression. Côté Ecolo, l’on voit comme “un gros point faible”, le non-renforcement de la police de proximité. “Il faut rétablir la confiance”, opérer “un travail d’émancipation de la jeunesse”.

Propreté

“Pas une priorité de la majorité !”, condamne l’ex-co-présidente d’Ecolo. “Il faut plus de passages, plus de répression, plus de sensibilisation”, exige Sarah Turine, sans viser le travail de l’échevin, Jan Gypers (Open-VLD), impuissant, seul, face à ce “point noir”.

Guy Bernard

Les commentaires sont fermés.