Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/05/2012

Chastre: Retrouver une meilleure santé financière

A Chastre, les ICr, avec à leur tête Claude Jossart occupent 14 des 17 sièges (qui passeront à 19). Face à eux, se trouveront deux listes. La première des deux est logiquement Ecolo, qui siège dans l’opposition. L’autre liste sera Chastre 2020, dont la tête de liste n’a pas encore été désignée. Mais on y retrouve Thierry Champagne, Stéphane Colin et Michel Cordy. Soit deux échevins et un conseiller ICr.


Ce qui a poussé le groupe à se séparer du bourgmestre, c’est officiellement des divergences sur le mode de gestion communale. En coulisses, on n’exclurait pas une alliance (post-électorale) entre Chastre 2020 et Ecolo. Ils partagent notamment la même vision du travail du bourgmestre, qu’ils estiment frôler le clientélisme (voir ci-contre). "Je suis joignable 24 h sur 24. Certains critiquent nos permanences sociales, nous taxent de clientélisme. Pour moi, c’est la politique de proximité, rétorque Claude Jossart . Les gens viennent poser leurs questions, exposer leurs problèmes, on essaye de les résoudre si on le peut, il n’y a pas de favoritisme."

L’ambiance est devenue tendue au collège et au conseil. Un exemple qui a fait polémique il y a quelques temps : ces 76822 euros payés par la commune pour une partie d’un exutoire afin - notamment - de préserver un lotissement des inondations. Deux des "dissidents" avaient voté contre, Ecolo s’était abstenu. Le hic ? Une partie des terrains appartenait et a été lotie (pour d’autres) par l’échevine Fabienne Gendarme. "C’est un cadeau à l’échevine, accuse-t-on en coulisses. Et à l’époque on ne lui a pas imposé assez de normes". "Au conseil, on avait trouvé cela choquant, se rappelle Hélène Ryckmans (Ecolo). Pourquoi payer à ces particuliers et pas à d’autres ?" "Il ne s’agit pas de favoritisme vis-à-vis de l’échevine, fulmine le maïeur. Il y a déjà eu des précédents : au Tri des rudes, on a financé un système similaire pour des privés. Rue de Corsal, cela va profiter à 25 riverains. Et ce n’est évidemment pas à la demande de l’échevine que nous réalisons cela."

Même version chez l’échevin de l’Urbanisme Demanet. "Je suis droit dans mes bottes. Le permis déposé en 2007 par Fabienne Gendarme et son mari avait été approuvé par la Région. Comme c’est en zone d’épuration individuelle, nous avions imposé à chaque maison une station d’épuration, avec des drains dispersants. Mais ceux-ci ne fonctionnent pas pour certaines habitations, car l’arrière joue bassin d’orage. Entre-temps, il y a eu des changements : une nouvelle carte des inondations de la Région, et une urbanisation rapide, de nouveaux projets de lotissements. Je ne peux pas légalement revenir sur ma décision. Si le projet était arrivé en 2012, j’aurais imposé davantage à Fabienne Gendarme " 70 des 270 du tuyau seront payés par la commune, le reste par un nouveau lotisseur.

"Le collecteur réglera les problèmes d’inondations pour ces deux maisons, mais surtout permettra un égouttage et un raccordement correct à de bien plus nombreux riverains. D’autres voisins bénéficieront de l’aménagement", note Fabienne Gendarme. La campagne risque donc d’être animée à Chastre. Même s’il est envisageable que la liste ICr perde des sièges après la dissidence de ses échevins, elle reste favorite.

So. De.

Les commentaires sont fermés.