Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/05/2012

Province de Luxembourg: Le CDH est prêt à Marche-en-Famenne

art_188965.jpgIls sont les premiers… à présenter leur liste, à la Province. Les responsables du CDH ont dévoilé, vendredi après-midi, une partie de leurs cartes pour le scrutin d’octobre 2012. Une élection où la donne change. Les conseillers provinciaux ne seront plus 57 en Luxembourg, mais 37. En outre, des districts fusionnent.

Ainsi, dans le nord, les neuf communes de l’arrondissement de Marche-en-Famenne (La Roche, Marche, Durbuy, Erezée…) formeront un même district. Le CDH est déjà sur la ligne de départ, là-bas, dans cette zone de 55.577 habitants.


Marche et ses environs enverront non plus onze, mais sept conseillers. Sans surprise, les démocrates humanistes seront emmenés par René Collin, député provincial sortant.

L’homme aux multiples compétences a été omniprésent durant la législature, au point, disent les mauvaises langues, de faire de l’ombre à ses deux collègues du même parti. Il est prêt pour un nouveau mandat. “Nous aurons un programme spécifique pour le nord Luxembourg, mais nous défendrons une modernisation de l’institution et un développement des relations avec les intercommunales” , souligne-t-il.

Les sept candidats le sont également dans leur commne respective. Il s’agit, outre de René Collin, d’Anne Boucquiau (Marche), Philippe Bontemps (Durbuy), Véronique Balthazard (Durbuy), Nicolas Charlier (Tenneville), Ghislaine Rondeaux (Nassogne) et Philippe Hanin (Marche). Tous jouent déjà un rôle d’élu dans leur localité, à l’exception d’Anne Boucquiau. Cette dernière a cependant déjà une expérience, dans un cabinet ministériel.

Cette équipe a un axe fort, au regard de la profession de plusieurs des candidats, et c’est la santé. Le parti entend, à travers ce casting, renforcer deux lignes de conduite. “L’avenir de la Province se situe dans un partenariat avec les communes et notre campagne sera en synergie avec les listes communales”, ajoute René Collin. En 2006, le CDH était monté à plus de 30 %, dans le nord.

N. Dz

Écrire un commentaire