Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

07/05/2012

Anvers: Bart, Bart et Bart et l’euthanasie

pict_418868.jpg

Les sondages sont ce qu’ils sont mais il était difficile ce week-end d’échapper à la première grande consultation de l’opinion réalisée en terre anversoise depuis que l’on sait que Bart De Wever y conduirait ses troupes jaunes et noires dans la conquête du "Schoon Verdiep", entendez : le premier étage de l’hôtel de ville d’Anvers où se concentre le pouvoir politique local. De fait, là où le PS et le MR se sont battus comme des chiffonniers mardi dernier pour se profiler comme le parti du travail à défaut d’être celui des travailleurs, l’avant-scène politique a surtout donné lieu en Flandre à des commentaires sur et autour de Bart De Wever. Côté plateaux télé, ses relations amour-haine avec les médias ont fait le plein de réactions - certains partageant au moins son analyse de certaines dérives sur la vie privée mais pas ses attaques "ad hominem" contre Luc Van der Kelen - mais son "super-score" - "monsterscore" voor de Vlamingen - dans le premier sondage sur les communales à Anvers a affolé plus d’un commentateur.


Ainsi selon un sondage de TNS Media, la N-VA recueillerait toute seule 42,9 % des voix anversoises soit à un siège près, une majorité absolue mais en outre Bart De Wever serait plébiscité par 46,5 % des électeurs de la cité de Brabo. Un résultat d’autant plus exceptionnel que l’alliance SP.A-CD&V du bourgmestre sortant Patrick Janssens n’obtiendrait que 25,4 % et que ce dernier n’aurait que 24,4 % de partisans personnels. En même temps, le Belang perdrait près de deux tiers de ses voix mais si Groen ! tire son épingle du jeu avec 10,3 %, l’Open VLD s’effondrerait à 5,5 % malgré le renfort d’Annemie Turtelboom.

Dans les rangs de la N-VA, on s’efforce de garder la tête froide mais il reste que les nationalistes flamands seraient de toute façon assurés de participer au pouvoir à Anvers car pas question évidemment de chercher un appui du côté du Vlaams Belang...

Parallèlement à toute cette excitation autour du leader de la N-VA, l’actualité politique a surtout donné lieu à des échanges sur l’extension ou non de l’actuelle loi sur l’euthanasie. L’opportunité ? Un colloque mis sur pied avec l’appui de l’UVV, l’alter-ego flamand du Centre d’action laïque au cours duquel les élues SP.A Myriam Vanlerberghe (Chambre) et Marleen Temmerman (Sénat) ont plaidé pour une extension de la loi aux mineurs et aux personnes démentes. Wouter Beke (CD&V) n’a pas exclu d’en parler mais alors en remettant à plat toute la loi.

15:17 Publié dans Flandre | Tags : nva, anvers, bart, de wever, sondage | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |

Les commentaires sont fermés.