Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

23/04/2012

Province du Brabant wallon: Michel et Stuckens emmèneront le MR

art_187463.jpg

 L’information était dans l’air depuis quelques semaines déjà, elle est désormais confirmée : Mathieu Michel sera bien tête de liste MR lors des prochaines élections provinciales pour le district de l’Est.


Député provincial sortant, le Jodoignois s’est vu confier cette mission, à l’unanimité, lors du bureau élargi de la fédération MR du Brabant wallon qui s’est réuni samedi à Wavre. “Il a la chance de bénéficier d’une parfaite connaissance de l’institution provinciale ainsi que des enjeux majeurs auxquels sera confrontée notre province lors de la prochaine législature , indique la fédération MR du Brabant wallon, par voie de communiqué. En outre, il a eu l’occasion de démontrer sa compétence sur de nombreux dossiers essentiels en Brabant wallon notamment en matière de logement, d’accueil de la petite enfance ou d’accompagnement de la personne âgée.”

Celui qui fut conseiller provincial et chef de groupe MR d’octobre 2000 à octobre 2006 est pressenti pour prendre la succession de Pierre Boucher en tant que président du collège provincial, le MR devant, sauf énorme surprise, se retrouver dans la majorité au lendemain des élections.

La désignation de Mathieu Michel n’aura pas été la seule décision prise samedi par la fédération du MR Brabant wallon. Pour le district de l’Ouest, ses membres ont désigné Tanguy Stuckens pour emmener les libéraux.

Conseiller communal et président de la Maison du tourisme à Waterloo depuis 2006, il est aussi président des Jeunes MR du Brabant wallon depuis 2004 et conseiller politique auprès de la députée européenne Frédérique Ries. “Ces fonctions lui permettent de disposer non seulement d’une excellente maîtrise du fonctionnement de la politique locale mais également d’une parfaite connaissance du Brabant wallon dans l’ensemble de sa diversité. Son parcours politique et professionnel lui confère une expertise toute particulière des matières relatives au tourisme, à la cohésion sociale ou encore au développement durable.”

Les deux hommes tenteront, si pas de dépasser, au moins d’égaler le score du MR lors des élections provinciales de 2006. Les libéraux avaient alors obtenu 41,54 % des suffrages, devançant nettement le parti socialiste (20,13 %), le CDH (16,04 %) et Ecolo (15,05 %).

En queue de liste MR en 2006, Mathieu Michel avait obtenu le second score du parti avec 5.402 voix., le quatrième tous partis confondus.

Yannick Natelhoff

Les commentaires sont fermés.