Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

02/03/2012

Genappe: Vincent Girboux rejoint Couronné

genappe,couronné,girboux,cdh

Le suspense est officiellement levé. Hier, le bourgmestre, Gérard Couronné, a confirmé qu’il avait dit oui à Vincent Girboux. Pas tout à fait un mariage, mais une alliance pour six ans sur base du constat que les deux hommes, l’un à la tête de la commune et l’autre comme chef de file de l’opposition CDH, partagent pour l’essentiel la même vision du futur de Genappe.

En délicatesse avec une partie de la section locale humaniste depuis plusieurs mois, Vincent Girboux avait sollicité le maïeur pour rejoindre la future liste du bourgmestre. Gérard Couronné n’était pas opposé à l’idée, bien que la bataille électorale de 2006 entre lui et son ancien premier échevin ait laissé quelques traces. En interne, les discussions ont été rudes pour que les MR-IC, en majorité absolue, donne l’accord unanime que visait le maïeur.


Mais l’expérience de la législature 2000-2006, avec tout le dynamisme de Vincent Girboux à la tête de l’échevinat de la Culture et de la Jeunesse, était loin d’être négative. De plus, Gérard Couronné voulait présenter, en octobre, une liste affranchie de toutes étiquettes politiques, jugée superflues sur le plan local.

Alors finalement, le feu est passé au vert pour le leader des Oranges ! Avec quelques balises claires : aucune promesse à ce stade quant à un éventuel poste, et une campagne électorale qui sera menée en équipe, avec la défense d’un projet plutôt que la mise en avant de certaines personnalités.

Le maïeur résume : “Vincent Girboux sera un candidat comme les autres“. Sa liste du bourgmestre comprendra la totalité des 14 actuels élus MR-IC. Il reste donc onze places pour s’ouvrir à de multiples sensibilités : on parle aussi d’une personnalité étiquetée socialiste parmi les 25 candidats.

Confirmant qu’il en sera, Vincent Girboux précise au passage qu’il emmènera avec lui trois autres candidats issus de l’actuel groupe CDH – Indépendants. “Les combats d’étiquette sont dépassés : la politique moderne, c’est être au service des gens, dans l’intérêt général”, déclare le leader humaniste, actif depuis 18 ans sur le terrain communal dans la cité du Lothier. “Ce que les gens nous demandent, c’est de travailler ensemble.”

Vincent Fifi

Les commentaires sont fermés.