Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/11/2011

Waterloo: Ambiance pré-électorale

art_171054.gifLa constitution de la liste MR à Waterloo a été confiée à Serge Kubla, le bourgmestre en titre, qui rempile à la tête dela cité du Lion.

Avec le souci que Waterloo n’a pas atteint la barre des 30.000 habitants. Après les élections d’octobre 2012, le Lion perdra donc un échevin.

“Certains conseillers communaux déménagent, d’autres souhaitent s’arrêter pour des questions d’âge, je devrai donc renouveler ma liste quasiment de moitié, mais heureusement tous les échevins rempilent “, annonce Serge Kubla. “Ce qui est un bon signe, car ils sont les piliers de la vie politique de Waterloo.”


Reste que cela imposera au bourgmestre detrancher. D’autant que Florence Reuter compte aussi se lancer dans l’arène.

“Je dois encore voir avec elle et avec les instances du MR comment utiliser au mieux sa popularité qui est importante”, poursuit le maïeur waterlootois. “Mais c’est encore trop tôt pour l’instant de créer un climat pré électoral. Je ne suis pas encore en campagne et il reste encore du travail. Sans compter que l’électeur aura son mot à dire, le nombre de voix influencera l’obtention d’un siège.”

Autre contrainte : laisser la place à la jeunesse. “Cela fait 30 ans que je suis bourgmestre, si c’est rassurant pour certains, pour d’autres, c’est usant” , indique Serge Kubla.

Quand aux ambitions ? “22 élus sur 29, c’est déjà exceptionnel. Faire mieux, ce sera difficile. Par contre, nous comptons faire aussi bien !”

Chez les Verts, on tentera d’obtenir cinq sièges. Soit deux de plus qu’à l’heure actuelle. “On est candidats au pouvoir, mais on ne se fait pas beaucoup d’illusions” , avance Lise Jamar, qui précise que les Verts se présenteront au sein d’une formation Écolo et qu’aucune association n’est envisagée.

Idem du côté PS, où les Socialistes comptent bien “être la voix des plus humbles et des moins nantis. Nous irons avec une liste PS, pas question de rejoindre le groupe emmené par Roger Van Poucke qui se place au centre droit” , précise Jacques Ternest.

Au CDH, on présentera une liste d’ouverture qui devrait compter Luc De Ridder seul représentant de L&D au conseil. “Il y a des rapprochements techniques sur certains dossiers qui devraient aboutir à un rapprochement politique “, indique Roger Van Poucke.

Le conseiller de l’opposition se réjouit d’ailleurs de voir son équipe renforcée et qui espère devenir la deuxième force politique à Waterloo. “Compte tenu des synergies possibles avec nos futurs partenaires, cinq sièges est un objectif réaliste !”

Et Luc De Ridder de confirmer : “L&D n’est pas mort, mais la liste-cartel fait son chemin et elle a de réelles chances d’aboutir”.

Laurence Dumonceau

Les commentaires sont fermés.